Michel Haché-Gallant et Anne Cormier, première famille de race blanche établie en permanence dans l'Ile-du-Prince-Édouard ancêtres des familles Gallant du Canada  et des États-Unis. Arrivés ici à Port-Lajoie en 1720. Monument érigé en 1965 par leurs descendants. Inscription sur le monument érigé à Port-Lajoie, face à Charlottetown.

La famille Haché-Gallant      

        Le premier de cette famille en Acadie fût Michel Haché Gallant qui épousa à Beaubassin vers 1690 Anne Cormier, fille de Thomas et de Madeleine Girouard. Les recherches effectuées jusqu'à présent nus portent à croire qu'il était le fils de Pierre Larché et d'Adrienne langlois. Ce Pierre Larché était natif de la paroisse Saint-Pierre de la ville de Mondidier en France sous le nom de Gallant. Les archives de cette localité renferment de nombreuses références à la famille Gallant et aucune à la famille Haché ou Larché.

         Les parents de Michel émigrèrent en Nouvelle-France avec Nicolas Denys et moururent jeunes. Devenu orphelin, Michel fut élevé par la famille LeNeuf de Trois-Rivières. C'est ainsi qu'il viendra à Beaubassin comme domestique et homme de confiance de Michel LeNeuf de la Vallière qui avait reçu le roi en 1676 une seigneurie à Beaubassin. Ce Michel Leneuf avait épousé en premières noces une fille de Nicolas Denys. On retrouve la première mention de notre pionnier en Acadie dans les registres de Beaubassin en 1682, alors qu'il servait de parrain au baptême d'un enfant du village et où il est nommé Michel Larché Gallant. Le recensement de Beaubassin en 1686, nous apprend qu'il était âgé de 22 ans. Michel agissait comme officier de justice ou de police à Beaubassin. C'est lui qui procéda, sous les ordres du Sieur de la Vallière en 1684, à l'arrestation de Jean Campagna, accusé de sorcellerie par les habitants de Beaubassin. Ce dernier déclara qu'il fût arrêté par le nommé Gallant ou Michel Arché.

        Michel Haché dit Gallant établit sa demeure à Beaubassin et c'est là que naquirent ses douze enfants. Après le traité d'Utretcht, 1713, qui cédait l'Acadie péninsulaire à la couronne anglaise, Michel refusa de prêter serment d'allégeance au roi d'Angleterre et préféra s'exiler avec sa famille à l'Ile-du-Prince-Édouard. On le compte parmi les premiers habitants de la nouvelle colonie en 1720. Il fixa sa résidence à Port-Lajoie (Charlottetown) où il fût maître de port, navigateur et charpentier. En 1724, il était capitaine de la goélette la Miscoudine et conduisait à Louisbourg le sieur de Beaucour, lieutenant-gouverneur de l'Ile Royale. Il mourut tragiquement à Port-Lajoie au printemps de 1737, alors qu'il traversait la rivière du Nord. La glace qui recouvrait la rivière étant mince, se rompit sous ses pieds et il périt noyé. Un monument fut élevé à sa mémoire par ses descendants à Rocky Point près de Charlottetown. On peut lire sur ce monument que la famille de Michel Haché-Gallant fut la première famille de race blanche à s'établir en permanence sur l'Ile-du-Prince-Édouard et qu'il est l'ancêtre des familles de ce nom au Canada et au États-Unis.

          De ses douze enfants, sept étaient des garçons qui fondèrent des foyers. Certains d'entre eux prirent le nom de Haché et d'autres celui de Gallant. Ses descendants sont nombreux et après la dispersion de 1758, on les retrouvent au Nouveau-Brunswick, à l'Ile-du-Prince-Édouard, au Québec, au Cap-Breton, en Nouvelle-Angleterre, en Louisiane et en France. Un des fils de Michel, François Gallant, épousa à Port-Lajoie en 1735 Anne Boudreau et eut une famille de quatorze enfants. Dix de ces enfants étaient des garçons qui fondèrent une famille et s'établirent à Rustico sur l'Ile-du-Prince-Édouard. Ils furent connus sous le nom des 10 frères de Rustico. Au Nouveau-Brunswick, on retrouve surtout la famille Haché-Gallant à : Petit-Rocher, Bathurst, Caraquet, Lamèque, Shippagan et Grande-Digue.

Archives et recherches par : Georgie

Mon arbre maternel de la famille Haché :

Pierre L'Arché 1618 environ Montdedier Beauvais, France  - Adrienne Langlois, 1618 environ Acadie

Michel Haché 1662 environ, St-Pierre Cap Breton - Anne Cormier 1674 Port Royal, Nouvelle-Écosse

Pierre Haché1700 Beaubassin - Cécile Labergne 01 mars 1707-1709, Port Royal, Nouvelle-Écosse

Louis Gallant 1727 Port Lajoye Ile-St-Jean (Île-du-Prince-Edouard) - Anne Chiasson 1731 Beaubassin Acadie

Louis Haché 1755 Shippagan - Judith Gallant 9 sept 1774 Île Miscou, N.-B.

Fabien Haché 1832 Shippagan - Angèle Paulin 1804 environ Shippagan N.-B.

Octave Haché 22 nov. 1824 Shippagan - Marie Lanteigne 1831 Caraquet N.-B.

Gustave Haché 1850 Lamèque - Judith Doiron 1857 environ Shippagan N.-B.

Pierre Haché 26 sept. 1876 Shippagan - Mélanie Roussel 1876 environ

James Haché 01 oct 1902 Shippagan - Lauza Power 1905 environ

Julia Haché 19 déc. 1931 Allardville, N.-B. - Françis Mallais 09 mars 1924 Dalhousie, N.-B.

 

1