La Grange Abandonnée

 

( Cette grange chez mon oncle était l'un de mes plus beaux souvenirs 

d'enfance dont je me souvienne où nous avons vécu de bons moments à jouer et à rêver)

 

 

Là voilà, tout en bas de la côte, la vieille grange rouge abandonnée

Nous descendons à grandes enjambées, pour nous y rendre et jouer

Grimper jusqu’au haut en escaladant les longues échelles

Pour atteindre les énormes poutres qui nous serviront de sauterelles

   

 

Plonger dans ce foin tout séché, 

Qu'il est bon de se bidonner et de s'amuser

Des intrus ou des malencontreux qui oseront s’approcher

Gare à eux, car c'est nous qui sommes les maîtres assurés 

 

Ces odeurs de foin et de poulailler nous embaument les narines

Comme il est bien de jouir de cette liberté divine

De courir dans cette vieille grange pour y découvrir ses petites cachettes

Personne ne connaît notre petit coin de jeux car, elle est secrète

 

Nos cheveux sont remplis de pailles séchées tels des épouvantails

Et nos souliers en sont recouverts et même nos chandails

Qu'il est doux que de jouer et de sauter du haut cette grange

Nous nous imaginons nous envoler tout comme les anges

 

Jeux d’enfants, petites joies innocentes, qu’il est doux de s’envoler

Voler voler tout là-haut en faisant des pirouettes et se laissant flotter

Beaux souvenirs et rêveries d’enfants, où êtes-vous passés

Reviendrez-vous un jour nous faire rire et nous amuser.

 

©  2001 Georgie  Mallais  - Tous droits d'auteur me sont réservés

 

Georgie

                                                                                  

1