Le Bateau Fantôme

 

(L'Histoire la plus fameuse de toutes les légendes du Restigouche)

 

Les vieux et les jeunes ont beaucoup d’histoires à propos du bateau fantôme de la Baie 

des Chaleur . Si tu as vu le bateau  fantôme les personnes disent que sa vaille te donne la malchance.

 

En 1875 et 1880 le bateau fantôme fut aperçu sur les côtes de Grand Anse, 

Nouveau-Brunswick c’est juste en haut de Bathurst. Il brûlait sur l’eau pour presque deux heures et il y a millier de personnes qui l’ont vu à une endroit près de Caraquet.

 

De temps à autres, un vaisseaux navigant avec ses mâts et son gréement en feu est vu 

sur l'eu de la baie. Il peut apparaître n'importe où entre Campbellton et l'embouchure de la baie, et visite les deux rivages. 

 

Plusieurs personnes avouent avoir vu le bateau enflammé. Habituellement, il est vu de 

loin seulement, mais certains l'ont vu de plus près qu'ils le voulaient. Un exemple cité par Margaret MacWhirter raconte d'un groupe d'hommes qui retournaient à New Richmond de Jacquet River et qui ont dû détourner leur bateau pour éviter une collision. 

 

Les mâts, le gréement et la coque étaient enflammés, mais un homme était debout à la 

roue et des marins montaient sur le gréement et couraient sur le pont. Sur le gaillard d'arrière, une belle femme avait les bras allongés et elle donnait apparemment des ordres.

 

Une autre fois, pendant la veille de Noël (l'année n'est pas donnée, mais c'était avant 

1919), la congrégation catholique de Grande-Anse ont vu le bateau enflammé à la surface de la glace lorsqu'elle allait à la messe de minuit.

 

Plus loin le long de la Baie, à Janeville, le bateau est réapparu une autre fois. Quoiqu'ils 

étaient enflammés, les ponts étaient pleins "de grandes dames et messieurs" habillés des plus beaux vêtements d'une autre époque et dansant gaiement.

 

Pendant plusieurs autres occasions, des gens sont allés à la rescousse de ce qui 

ressemblait évidemment à un bateau en détresse. Ils n'ont jamais été capables de le rejoindre. Il existe plusieurs versions de cette histoire dont voici les plus courantes.

 

Selon certaines sources, le bateau fantôme serait celui d'un groupe d'aventuriers 

Portugais qui auraient été victime de la vengeance des Micmacs. En effet lors d'un premier voyage les Portugais auraient emprisonnés un certain nombre de chefs indiens sur leur navire après les avoir saoulés. Lors d'un second voyage les Micmacs auraient attaqué le bateau qui prit feu et brûla jusqu'à la ligne de flottaison pour finalement couler. Juste avant l'attaque, le capitaine du navire aurait fait le serment de hanter la Baie des Chaleurs pendant mille ans si lui et ses hommes étaient massacrés.  Encore plus intriguant, il y aurait deux vieilles caravelles Portugaises qui se trouveraient au fond de la Baie des Chaleurs, contenant encore leurs équipages et leurs cargaisons.

 

Une autre version populaire raconte l'histoire d'un bateau sur lequel on buvait sec, on 

blasphémait constamment et dont l'équipage menait une véritable vie de débauche fêtant constamment au son de la musique d'un joueur de violon. Un jour le navire prit feu, et tous hommes et femmes furent condamnés à errer dans la baie pour l'éternité sur leur navire enflammé.

 

Certains disent que le bateau fantôme serait un bateau de pirates qui aurait brûlé après 

avoir été pris en chasse par un vaisseau de guerre. Finalement il existe une version qui dit que la légende du bateau fantôme tirerait son origine de la fameuse Bataille de Restigouche. Cette bataille est un fait historique et en 1760 un petit groupe de navires de guerre français transportant de l'assistance vers Montréal aurait été surpris par une escadre britannique supérieure en nombre. Devant une défaite éminente des Français, les bateaux  auraient été incendiés intentionnellement pour qu'ils ne tombent aux mains des Anglais.

 

Auteur : Source Inconnu

1