Pourquoi la Mer est Salée…

Légende racontée à Cap-Chat, Gaspésie, le 19 août 1958, par Frank Nicolas, âgé de 83 ans,

 né à Cacouna, indien Malécite (tribu du N.-Brunswick), ancien trappeur, guide de pêche; récit qu’il a appris

 dans sa famille pendant sa jeunesse.

 

C’étaient 2 frères : l’un très pauvre, l’autre riche. À chaque repas, le pauvre allait emprunter chez son frère 

de quoi manger… Un jour, le pauvre, à l’heure du repas, va emprunter de la nourriture chez son frère; ce dernier 

lui en prête, mais lui dit : "dorénavant, tu iras t’en chercher chez le diable".

 

 

Le lendemain, à l’heure du repas, la femme du pauvre veut envoyer son mari emprunter de la nourriture chez son 

frère  Il refuse, lui raconte ce que son frère lui a dit… d’aller chez le diable. Elle l’envoie chez le diable.

 

 

Le diable lui donne un petit moulin… On n’a qu’à lui dire "Fais ça, mon petit moulin"… et le moulin fait l’ouvrage 

demandé; le diable lui enseigne le secret pour l’arrêter… Il revient à la maison… prend conseil de sa femme… elle demande  

que le moulin fasse de l’argent; il en fait …au point que le mari va chercher le demi-minot chez son frère pour mesurer l’argent; 

il en mesure 18 minots… il reste des pièces de monnaie collées dans le fond du réceptacle…

 

 

Le frère le plus riche (avant la trouvaille du moulin) va voir son frère, lui demande son secret pour avoir tant d’argent; l’autre

 lui dévoile l’acquisition du moulin; les 2 frères font un échange : le riche propriétaire donne sa ferme, ses bâtisses, ses terres…

 l’autre lui donne le petit moulin en retour…

 

 

Le nouveau propriétaire du moulin arrive chez lui, vers midi… sa femme essaie le moulin : elle lui demande de la bouillie pour le 

dîner…le moulin en fait…en fait…on ne sait plus comment l’arrêter…le mari et la femme se font ensevelir dans la bouillie… 

ils meurent là. C’est le frère pauvre qui vient arrêter le moulin… et ensevelir son frère…

 

On décide de se débarrasser du moulin… de peur que cette machine ne finisse par en tuer d’autres… On le vend à Québec, à un 

capitaine de voilier en partance pour l’Europe…..

 

En route, le cuisinier manque de sel… il s’en plaint au capitaine… il se rappelle le petit moulin qu’il a acheté… et qui peut faire tout 

ce qu’on lui demande; il demande au moulin de faire du sel… Le moulin en fait…en fait…on ne fournit pas à en jeter dans la cale et à l’eau…

 

 

Le bâtiment a coulé à pic sous le poids de sa cargaison de sel… et le petit moulin continue toujours à fonctionner… sous l’eau.

 Plusieurs l’ignorent… mais c'est là l'explication du phénomène de l'eau salée de la mer.

 

Georgie

 

 

 

1